06.84.62.65.65
Menu > La Réflexo'zen

La réflexologie émotionnelle ® pour un meilleur sommeil

Dormir comme un loir, dormir comme un bébé, sont des expressions qui ne vous sont pas familliaire car pour vous sommeil rythme plutôt avec réveil nocturne, pas de position, réflexions... Et bien d autres.

Le manque de sommeil est un facteur qui peut aggraver le stress l anxiété.... Et vise et versa être trop anxieux ou trop stressé ne permet pas de dormir sur ses deux oreilles.

La réflexologie permet de diminuer le stress l angoisse, permet de se détendre et de retrouver un sommeil de qualité.

Signes et symptômes du stress

Émotionnellement, une personne stressée peut se trouver surmenée, irritable, anxieuse, angoissée ou encore perdre l'estime d'elle-même.

Mentalement, les signes peuvent s'apparenter à un abus de pensées, à un état d'inquiétude constant, à des difficultés de concentration ou encore à des difficultés de prendre des décisions et à faire des choix.

Les symptômes physiques liés au stress sont :

- des maux de tête,

- des douleurs musculaires,

- des vertiges, des nausées,

- des troubles du sommeil, une fatigue intense

- des troubles de l'alimentation.

En ce sens, le stress chronique n'est pas à négliger et se doit d'être identifié et soigné le plus tôt possible.

Qu'est-ce que le stress ?

Le stress se définit par des réactions de l'organisme, tant émotionnelles que physiques, face à une situation particulière ou à des facteurs de stress (stresseurs). Le stress est une réaction naturelle si celle-ci n'est pas excessive. Une situation de stress chronique peut être considérée comme étant pathologique et peut entraîner des désordres digestifs, des céphalées, des troubles du sommeil ou encore d'autres atteintes physiologiques.

La réflexologie est un bon moyen de lutter contre le stress passager à l'approche d'examen, d'un entretien, d'une présentation orale devant un public ou encore en réponse à un certain danger. Dans ces situations, des signes sont alors directement observables : respiration rapide, contractions musculaires, augmentation de la fréquence cardiaque, etc.

ou lors de stress chronique

 

Qui est touché par le stress ?

Le stress est une situation courante dans la vie quotidienne et peut toucher chaque personne.

Cependant, l'intensité du stress varie d'une personne à l'autre en fonction de sa personnalité et de sa capacité à gérer la situation stressante.

Les individus dépressifs et anxieux sont notamment plus à risque de faire face au stress quotidien.

Une situation de stress peut s'apparenter à :

  • une pression routinière, au travail, à l'école, dans la famille ou encore pour tout autre responsabilité ;
  • un stress provoqué par un changement soudain et imprévu, tel qu'un divorce, un changement de travail ou encore l'apparition d'une maladie ;
  • un épisode traumatique : une catastrophe naturelle, un attentat, etc.

 

Complications possibles liées au stress

amoindrissement du système immunitaire rendant l'individu plus à risque de développer des infections et des maladies, des troubles digestifs, des troubles du sommeil ou encore des troubles de la reproduction.

Mais également, peuvent être associés : des maux de tête, des difficultés d'endormissement, un état négatif chronique, de l'irritabilité, des troubles de l'humeur, etc.

prendre un rdv

 

 

 

La Réflexologie Plantaire Emotionnelle® est une méthode qui consiste en un accompagnement manuel spécifique des émotions et des familles émotionnelles, telles que définies par la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Cette pratique participe au rééquilibrage des états émotionnels, après avoir identifié un des intervenants de la trilogie "émotion/organe/maladie" en cause.
La Médecine Traditionnelle Chinoise explique "qu'il est possible de localiser et de ressentir une émotion au travers d'un organe, qu'un excès ou un dérèglement émotif nuit à l'énergie de cet organe et peut permettre le développement d'un symptôme, d'un mal-être ou d'une maladie".
Comme nous le savons également maintenant, nos émotions, présentes depuis notre conception, se développent tout au long de notre vie intra-utérine, à notre naissance et pendant notre enfance. Elles tissent ainsi notre futur fonctionnement émotionnel d'adulte.

Un chapitre indépendant traite le stress comme une émotion à part entière, chacun réagissant au stress en fonction de son vécu émotionnel.
Passionné par le pied et ce qu'il peut révéler, l'auteur nous dévoile ici une nouvelle facette de son expérience.

La réflexologie est une aide précieuse a un retour à la normale du corps, un suivi est important tant psychologique que physique.

La réflexologie va permettre de décontracter le corps les cellules endomagées par le trop d'hormone sécrété durant cette période de stress et de doute.

tarif

Elément FEU Emotion rattachée : la joie

L’art de bien vivre la joie est l’enthousiasme, la créativité

Point d’équilibre visé :

Agir sur l’élément joie est moteur pour avancer, construire, croître.

La joie stoppe la sécrétion de cortisol (hormone du stress). Précieux remède aux pensées sombres, elle est inspirante pour toutes les entreprises créatives.

Mots clés :

chaleur, joie partagée, charisme, sagesse dans la décision, vitalité, amour, sincérité, engagement, implication 

Capacités liées à la joie de l’élément Feu

Esprit de synthèse, raisonnement analytique, choix en conscience, capacité d’assumer les situations, définition des priorités, intégration de l’identité psychique, de la conscience de soi, intuition, idées lumineuses  

Energie Feu en excès : joie excessive, hyperémotivité…

Excès de JOIE

Impatience chronique, surinvestissement dans les projets, surmenage, surstimulation intellectuelle, surexcitation, aversion, folie des grandeurs, fanatisme, fureur, rage, haine, cruauté, violence, arrogance, problèmes relationnels, froideur et sécheresse émotionnelles, rejet, recherche de puissance, recherche compulsive de plaisirs, jalousie, migraines, agitation, nervosité, insomnies, rêves intenses, pertes de mémoire, maladies mentales, fortes palpitations, hypertension, vertiges, règles douloureuses, angines en été, éruptions cutanées, tachycardie, hypertension artérielle, spasmes digestifs, troubles respiratoires, aphtes, bouffées de chaleur, transpiration excessive…

Energie Feu en carence : joie réprimée, joie refoulée, joie en déni, manque de joie…

Souvent confondue avec la tristesse, le déficit de joie ou mal de vivre trouve ses origines dans une routine aliénante, une profonde solitude, la non prise en compte de ses besoins. La carence en Feu génère : sur-adaptation pour plaire, perte de sens à son existence, lassitude, amertume, pessimisme, manque de concentration, panique, idées décousues, difficulté à faire le tri, syndrome du nid vide, vulnérabilité, appréhension, apathie, confusion mentale, dépression, addictions, incapacité de choisir, troubles alimentaires, fortes palpitations, tension anormale, douleurs dans la poitrine, difficulté à avaler, angines, libido en déclin… 

Elément BOIS Emotion associée : la colère (Foie, Vésicule Biliaire)

L’art de bien vivre la colère stimule dans le sens du défi, du challenge

Point d’équilibre visé :

Bien gérée, la colère est une alliée qui informe qu’une limite a été franchie. Un besoin de changement et de réparation sont devenus nécessaires. Assumer l’élément de la colère juste sera un accélérateur puissant pour sortir des situations sujettes à l’enlisement et au désespoir. La colère peut précéder la mise en action.

Mots-clés :

jeunesse, projets, rêves, imagination, ambition

Capacités liées à la colère de l’élément Bois

Evaluation des circonstances, stratégies d’organisation, planification, se confronter aux autres, aux situations et se mettre en mouvement, courage, pouvoir de décision, élargissement du champ de vision, reconnaître l’altérité, la différence de l’autre et l’accueillir tel qu’il est, bienveillance, accueillir ses émotions, valorisation de soi, élan vers la croissance.

Energie Bois en excès : colère excessive, hyperémotivité…

Excès de COLERE

Opposition permanente, agressivité massive, débordements émotionnels, travailleur acharné, hyperactivité, facilement affecté émotionnellement, refus d’y voir clair, refus du discernement, frustration, irritabilité, fureur, rage, orgueil, dramatisation, susceptibilité, vanité, indifférence à l’autre, dépenses compulsives, conflits, crises relationnelles, accumulation de stress, perte de sommeil, céphalées, vertiges, étourdissements, troubles de la vue, tremblement des paupières, acouphènes, règles douloureuses…

Energie Bois en carence : colère réprimée, colère refoulée, colère en déni, manque de colère, colère tournée contre soi-même…

Manque d’audace, de plans, indécision, manque de confiance en soi et en la vie, culpabilisation, repli excessif sur soi-même, stagnation, se ronge les ongles, épisodes dépressifs, vertiges avec peur du vide, difficultés à vivre, maladies psychosomatiques, règles irrégulières, désordres intestinaux, diarrhées…

Elément TERRE Emotions rattachées : la réflexion, l’inquiétude

L’art de bien vivre la réflexion : la sympathie, l’empathie, le côté rassurant, le partage

Point d’équilibre visé :

Etre sa propre boussole dans les projets, la réflexion est facilitatrice de stratégies d’adaptation à condition de ne pas se transformer en anxiété.

Expérimenter, intégrer de nouveaux concepts, mémoriser, lâcher prise, interagir socialement, mettre en valeur ses qualités, oser vivre en harmonie avec ses idéaux, productivité, organisation, autodiscipline, stabilité, structure logique.

Mots clés :

douceur, générosité, mère, amour, sympathie, tendresse, confiance, stabilité, sécurité, patience, endurance

Capacité liée à la réflexion, l’inquiétude de la Terre 

Capacité à gérer les émotions, objectivité, compassion, distanciation, lâcher le mental, mémorisation, intégration des nouveaux concepts, capacité d’ancrage, capacité à bâtir, réalisation, concrétisation, contact avec la matière, sentir, expérimenter, établir l’existence des choses et leur donner forme.

Energie Terre en excès : réflexion inquiétude excessives, hyperémotivité…

Excès de REFLEXION, d’INQUIETUDE
Insatisfaction permanente, besoin de tout contrôler, anxiété, idées fixes, rancune, surmenage, dépression, saturation mentale, peur de dire non, timidité excessive, peur du vide, peur du noir, surestimation de l’efficacité pratique, scepticisme, hystérie, lenteur pour assimiler, focalisation sur le passé, inattention, confusion comportement expiatoire troubles digestifs, ballonnements, douleurs gastriques, ulcères, œdèmes, diabète, règles irrégulières, troubles de l’ovulation, somnolence après repas, gingivites, bouche pâteuse, éructations, vomissements…

Energie Terre en carence : inquiétude, réflexion réprimées, inquiétude, réflexion refoulées, inquiétude, réflexion en déni, manque de réflexion,  d’inquiétude…

Insouciance, recherche de sécurité, conventionnalité, attachement à la tradition aux usages stricts et habituels, dogmatisme, méfiance, incrédulité, routine, tendance au maintien des apparences, manque d’imagination, désintérêt ; retrait, isolement, formes de rigidité, possessivité, manque d’allant, ignorance des besoins du corps, manque de sens pratique, difficultés à concrétiser, anorexie, frigidité, impuissance… 

Elément METAL Emotion rattachée : la tristesse

L’art de bien vivre la tristesse : repli sur soi, état des lieux des besoins personnels

Point d’équilibre visé :

Accueillir la tristesse est comme l’embrayage qui permet de changer de régime sans casser le moteur. Accepter un deuil, une profonde déception pour s’ouvrir à l’apaisement et recréer. Se retrouver face à soi pour aller ensuite, vers l’autre. Baromètre intégré de nos besoins et manques affectifs, elle extrait les peines et chagrins par l’expression du corps (attitudes, gestes, larmes, voix).

Mots-clés :

Précision, discrétion, romantisme, esthétisme, adaptation

Capacité liée à la tristesse de l’élément Métal

S’adapter aux changements de rythme, à structurer, droiture, acceptation, lâcher-prise, disponibilité, conscience, loyauté, intériorisation

Energie Métal en excès : tristesse excessive, hyperémotivité…

Excès de TRISTESSE

Peine, chagrin, mélancolie, hésitation, gémissement, blâme permanent, perte d’appétit, sentiment de culpabilité, sentiment de honte, esprit de sacrifice, souffrance en silence, difficulté de séparation, refus de changer, difficultés de concentration, peur de se tromper, ennui, langueur de la pensée, désenchantement, non adaptation, douleurs abdominales, problèmes de peau…

Energie Métal en carence : tristesse réprimée, tristesse refoulée, tristesse en déni, manque d’expression de la tristesse…

Critique, contrôle, retrait social, isolement, sentiments d’enfermement, d’être incompris, de ne pas trouver sa place, constipation, troubles respiratoires…

Elément EAU Emotion rattachée : la peur

L’art de bien vivre la peur : prudence, adaptabilité, sécurité

Point d’équilibre visé :

Respecter l’élément peur permet de freiner l’action pour aborder les virages avec circonspection. Réfléchir aux alternatives de l’instant présent pour appréhender l’avenir en confiance. Participe au rassemblement des forces, envisage les potentiels.

Mots clés : 

prélude du mode action, relation aux origines, vivacité, fertilité, bonne libido

Capacité liée à la peur de l’élément Eau 

Désir de vivre, ténacité, volonté, capacité de changement immédiat, être réceptif à ses émotions et celles des autres, inspiration, communion avec les autres.

Energie Eau en excès : peur excessive, hyperémotivité…

Excès de PEUR

Crainte de l’échec, dissimulation, prostration, fuite ou désespoir, peur de vivre, protection illusoire, accumulation (superficielle), risque de mise sous emprise, syndrome de Stockholm, sentiment de solitude, peur de la douleur, évaporation de la conscience de soi, ne sait pas dire non, identification aux autres, hyperactivité, angoisse, obsession, hypersensibilité, incapacité à supporter le stress extérieur, agitation de surface et en profondeur, stress chronique, fatigue et manque de vitalité, phobies, manies, jalousie, soupçons, obsessions, nerfs à vif, insomnies, essoufflements, troubles urinaires, énurésies, cystites à répétition, calculs rénaux, douleurs dorsales et lombaires violentes…

Energie Eau en carence : peur réprimée, peur refoulée, peur en déni, manque de peur…

Comportements imprudents, désinhibition sociale et comportementale, jouissance du danger, du défi, du risque, du péril, vie qui a perdu son sens, crises de désillusion, ressassement d’idées négatives, fourmillements, vertiges, acouphènes, tensions lombaires chroniques…

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies